Personnage de la Saint Laurent

« Toutes les acualités

Personnage de la Saint Laurent

Imprimer le contenu
saint laurent

C'est face à la Médiathèque que les Blinois pourront découvrir, interrogatifs, un personnage haut en couleurs portant fièrement les armes de la ville. Cette réalisation est l'aboutissement d'un projet mené par la municipalité en partenariat avec l'OPCI (Office du patrimoine culturel immatériel), Tempo, le lycée St Clair, le comité des fêtes de Blain et Frédéric LAFOND sur l’appropriation du Patrimoine par les jeunes dont la thématique retenue a été la fête de la St Laurent.

La ville de Blain mène depuis 2012 un programme patrimonial intitulé Bl@in de mémoire. Il vise notamment à collecter la mémoire collective blinoise.

Quatre axes de travail sont ainsi déployés :

- valoriser la mémoire collective blinoise sur des thématiques identifiées ;

- impliquer les acteurs, les jeunes notamment, et mettre en résonance les actions de valorisation du patrimoine, menées par la ville, l’Office de tourisme, le musée ;

- développer une approche pérenne de conservation et diffusion du matériau archivistique collecté ;

- déployer un musée numérique à même de diffuser les expositions et les archives de la mémoire blinoise, en complémentarité avec les expositions ou événements.

La fête régionale traditionnelle de la Saint-Laurent est l’une des thématiques constituant le programme Bl@in de mémoire qui vise à valoriser les éléments de la mémoire collective blinoise. Un travail de patrimonialisation doit être mené pour préserver sa dimension traditionnelle. Une appropriation de celle-ci par les jeunes est en outre fondamentale pour en assurer la transmission.

L’inscription d’un projet en ce sens dans le programme régional Appropriation du patrimoine par les jeunes permettrait non seulement son financement mais aussi une reconnaissance du patrimoine culturel immatériel que constitue la Saint-Laurent, fondamentale pour maintenir la motivation des organisateurs bénévoles, pour en expliquer la portée culturelle aux visiteurs et pour impliquer la jeune génération.

Blinois

De mars à juin, un groupe de Tempo et une classe du Lycée St Clair se sont réunis régulièrement pour à la fois effectuer des recherches sur la St Laurent et proposer des outils pour faire connaître son histoire. Le groupe de CAPa Services aux personnes du Lycée St Clair a travaillé en interdisciplinarité : français, communication, histoire, informatique. Avec l’appui méthodologique des partenaires du projet, ils étaient guidés par leurs professeurs très heureux de trouver un sujet concret et ancré dans la culture locale. Le groupe s’est ainsi attaché à retracer l’histoire de la fête qui connaît sa 142e édition cette année et trouve ses origines dès le XVIe siècle.

Les jeunes ont effectué des recherches, mené des interviews auprès des membres du comité des fêtes et de leurs aînés, collecté et tiré des documents, rédigé des rédactionnels... Ils ont découvert la force de la transmission de génération en génération de l’engagement collectif dans l’organisation de la fête. Ils ont mesuré la tâche fondamentale que représente l’inventaire, la numérisation et la documentation des archives, conservées précieusement par le comité des fêtes et la mairie.

A n’en pas douter, nombreuses sont les familles qui possèdent par ailleurs dans les albums photos des traces de ces moments de vie collective et festives.

Le groupe de Tempo quant à lui travaille plus précisément sur la création d’un web documentaire mais réfléchit également à la manière de représenter un personnage bien ancré dans l'inconscient des citoyens de Blain : Saint-Laurent. C'est avec beaucoup d'assiduité que le groupe s'est plongé dans ce projet. L'idée principale est de faire entrer Saint-Laurent dans l'imagerie populaire de 2017 en proposant une relecture visuelle complète de ce personnage. Pas facile de remettre au goût du jour un pilier de notre cité dont la Grande Fête porte le nom.

Avec brio, ces jeunes ont pris le contrepied d'un visuel trop attendu et ont tracé leur chemin en proposant une représentation originale et décalée du Saint. Certains seront surpris, d'autres dubitatifs, le fait est que ce Saint-Laurent suscitera l'intérêt collectif. A ses pieds sera présent un QR code que les initiés pourront bien entendu (c'est conseillé !) flasher avec leurs portables pour être redirigés vers le site de la mairie. 

Les contenus produits grâce au travail des jeunes rejoindront à terme le musée numérique de Blain et continuent d’enrichir la base des archives de la mémoire blinoise en ligne.

Par cette action, la ville et le comité des fêtes souhaitent renforcer la transmission du sens de la fête de la Saint-Laurent, véritable patrimoine blinois, et donner aux jeunes le goût de s’investir dans les projets culturels et populaires.

Assurément, Saint-Laurent est encore bien présent dans l'esprit des blinois et il le sera encore pendant très longtemps…